Club Investisseurs

Les bonnes infos avant tout le monde

180,00 TTC

Je suis Laurent Criado, l’auteur du best seller Le guide pratique de l’achat immobilier. Certains lecteurs me connaissent parce qu’ils suivent mes publications depuis 5 ans. D’autres parce qu’ils m’ont vu à la télévision. Peu importe la manière dont vous êtes arrivé sur cette page. Si vous êtes là, c’est que vous êtes un investisseur. Et, comme tout investisseur qui se respecte, vous souhaitez réaliser d’excellentes affaires. C’est légitime. Or, l’immobilier est un marché extrêmement concurrentiel. Il y a beaucoup d’argent à gagner ou à perdre si on achète n’importe quoi, n’importe comment, à n’importe quel prix. Si certains investisseurs gagnent des montagnes d’argent avec l’immobilier, l’immense majorité se ruine parce qu’elle commet tout ou partie de ces 5 erreurs.

UGS : 103-1 Catégorie :

Product Description

Laurent Criado - portrait cuir

Je suis Laurent Criado, l’auteur du best seller Le guide pratique de l’achat immobilier. Certains lecteurs me connaissent parce qu’ils suivent mes publications depuis 5 ans. D’autres parce qu’ils m’ont vu à la télévision. Peu importe la manière dont vous êtes arrivé sur cette page. Si vous êtes là, c’est que vous êtes un investisseur. Et, comme tout investisseur qui se respecte, vous souhaitez réaliser d’excellentes affaires. C’est légitime. Or, l’immobilier est un marché extrêmement concurrentiel. Il y a beaucoup d’argent à gagner ou à perdre si on achète n’importe quoi, n’importe comment, à n’importe quel prix. Si certains investisseurs gagnent des montagnes d’argent avec l’immobilier, l’immense majorité se ruine parce qu’elle commet tout ou partie de ces 5 erreurs. J’ai créé le Club Investisseurs pour vous éviter de commettre ces erreurs qui coûtent cher.

Erreur n° 1 : ne pas savoir identifier une affaire en or

Et, a contrario, une pouillerie.

Il existe quantité de biens en vente. Tous ne méritent pas votre argent. Loin de là. Quantité de biens présentent des tares irrécupérables que ce soit au niveau du bien lui-même ou de son environnement.

Trop de personnes achètent un bien au coup de cœur, sans s’appuyer sur une stratégie bien huilée. C’est le meilleur moyen de se tromper. Alors que ces personnes ambitionnaient de se bâtir un solide patrimoine grâce à l’immobilier, elles obtiennent l’inverse en croulant sous les dettes, pour 20 longues années ou… pour la vie.

Je ne le dirai jamais assez : la rentabilité commence à l’achat. Autrement dit, n’achetez que des biens recélant un excellent potentiel de croissance et oubliez les autres. Parfois, vous n’achèterez rien pendant plusieurs mois. Ce n’est pas grave. Les sommes en jeu sont trop conséquentes pour se permettre d’acheter tout et n’importe quoi.

Pensez à ces investisseurs boursiers qui sont devenus riches. Ils n’achètent pas tout, tout le temps, sans réfléchir. Ils suivent une stratégie. C’est exactement ce qu’il vous faut pour investir dans l’immobilier : une stratégie, du travail de recherche et une patience en béton armée.

Le Club Investisseurs vous aidera à construire, bloc d’expertise après bloc d’expertise, une stratégie gagnante.

Erreur n° 2 : faire comme tout le monde

L’immobilier est un marché ultra compétitif. Des millions d’investisseurs veulent la même chose que vous : décrocher une ou plusieurs affaires en or.

Une minorité parvient à en faire un business rentable.

Savez-vous pourquoi ? Parce que ladite minorité ne suit pas les mouvements de foule. Elle est toujours en quête d’une information off market. Quelle est la valeur d’une information si elle connue de tous ? Ce qui fait vraiment la différence, c’est l’avantage concurrentiel. Ce petit truc en plus qui permet de trier le bon grain de l’ivraie.

Quel bien immobilier acheter ? Où ? À quel prix ? Selon quel montage juridique ? Comment le valoriser ? À quel prix le louer ou le revendre ? Comment être payé et éviter un turnover locatif élevé ? Autant de questions, parmi des centaines d’autres, auxquelles la majorité des investisseurs amateurs ne savent pas répondre. Ils cèdent donc à la facilité en déléguant leurs achats à un tiers ou en achetant au feeling, contre leur intérêt. Et, au bout de quelques années, ils sortent de ce marché, complètement écœurés.

Le Club Investisseurs vous donnera des clés introuvables ailleurs, fruits d’une longue et riche expérience du marché.

Erreur n° 3 : ne pas savoir calculer le potentiel d’un bien immobilier

Évaluer, avec justesse, le potentiel d’un bien immobilier commence par l’étude du marché.

Cette phase d’étude permet de définir s’il existe une demande solide, constante, ou si le marché local est atone.

Négliger les fondamentaux est une erreur commune. L’étude des fondamentaux nécessite de savoir répondre à deux questions uniquement :

  1. Le bien convoité est-il techniquement viable et vendu au bon prix ?
  2. L’environnement est-il propice à un investissement prometteur ?

Pourtant, une fois encore, peu d’acheteurs se soucient de répondre à ces questions avec le sérieux qu’elles commandent. Ils préfèrent consacrer toute leur énergie à monter des tableaux Excel compliquées ou à chercher une défiscalisation à tout prix. Comme je l’ai déjà écrit par ailleurs, qu’y a-t-il à optimiser si le bien se révèle être une affaire médiocre ?

Enfin, chaque investisseur devrait comprendre les enjeux financiers liés à ses achats :

  • Savoir définir son budget réel
  • Estimer correctement les travaux à effectuer en cas d’achat dans l’ancien
  • Calculer avec justesse les charges et les coûts d’entretien
  • Savoir quel apport en cash ne surtout pas dépasser
  • Comprendre l’effet de levier
  • Savoir effectuer un choix fiscal tout à son avantage
  • Ne pas investir dans des biens ou des zones à rendement négatif d’entrée de jeu

Etc.

Autant de sujets à maîtriser pour quiconque désire ardemment optimiser le potentiel de valorisation de son patrimoine immobilier.

Le Club Investisseurs vous aidera à maîtriser ces sujets en vous mâchant le travail, mois après mois. Nous vous révélerons tous nos secrets, les zones à fort potentiel de croissance, celles à éviter comme la peste, et tant d’autres choses qui feront de vous un initié parmi les initiés.

Erreur n° 4 : ne pas mettre en valeur son bien immobilier

Vous rappelez-vous avoir déjà été séduit par une location ou un achat d’un logement médiocre ? Quelle personne saine d’esprit a envie de louer, ou d’acheter, un logement dans lequel elle se sent mal ?

Trop d’investisseurs ont Picsou pour idole. Leur politique : en faire le minimum pour louer ou vendre au maximum, au-delà des prix de marché. Ce n’est pas sérieux. Et ça ne fonctionne pas. Une philosophie médiocre attire la médiocrité et je suppose, puisque vous êtes toujours là, que ce n’est pas ce que vous voulez.

Une rénovation digne de ce nom fait partie des habiletés à maîtriser pour un investisseur. Oubliez les mesquineries, les rénovations médiocres et les économies de bouts de chandelle. Vous en serez récompensé par la fidélité de vos locataires ou par la vitesse à laquelle les acheteurs vont se décider. Les autres investisseurs choisissent la médiocrité ? Tant pis pour eux et… tant mieux pour vous, cela vous ouvre un boulevard d’opportunités.

Il vous faut choquer vos locataires ou vos acheteurs potentiels. En bien. Les subjuguer.

Faites donc en sorte de choisir les bons artisans, au bon prix. Vous ne pourrez que vous en féliciter à long terme.

Le Club Investisseurs vous montrera comment choisir les meilleurs artisans, au juste prix et comment mettre en valeur votre bien pour louer ou vendre au meilleur prix.

Erreur n° 5 : ne pas chercher l’information cachée

J’ai gardé cette erreur pour la fin car c’est la pire de toutes.

Je vais être très clair : en immobilier comme en bourse, on ne peut pas gagner d’argent sans investir au préalable dans une information de qualité. À quoi reconnaît-on une information de qualité ? À deux choses :

  1. Elle émane d’un expert reconnu dans son marché
  2. Elle n’est pas disponible publiquement

Oui, il y a un prix à payer pour accéder à une information de qualité.

À titre personnel, j’investis constamment dans des formations premium pour développer mes affaires ou pour investir en bourse dans les valeurs gagnantes.

Je ne vais pas jouer les marchands de tapis et tenter de vous convaincre de faire ce qui résonne comme une évidence. Le choix d’adhérer au Club Investisseurs vous appartient. 95% des investisseurs amateurs vont quitter cette page en se disant quelque chose comme : « Mouais… On verra plus tard ». Je ne les reverrai jamais. Tant pis. Les experts, quant à eux, me feront confiance comme ils l’ont déjà fait en lisant mes livres et en les recommandant à leur proche entourage. Parce qu’ils ont pu constater que mes analyses sonnent juste, parfois des années avant tout le monde.

Mon but n’est pas de convaincre un million de lecteurs de s’abonner au Club Investisseurs, mais de servir quelques milliers d’initiés, histoire de préserver une information de valeur, rare et de qualité. Ensuite, je couperai les vannes afin de me concentrer sur ces abonnés tout en leur garantissant que l’information délivrée ici restera confidentielle.

Mon but a toujours été de vous aider à faire les bons choix. Sans avoir besoin de compter sur le facteur chance pour réussir vos investissements. C’est pour cela que vous lisez mes publications depuis tant d’années.

Que recevrez-vous en échange de votre abonnement au Club Investisseurs ?

Des informations uniques qui doperont vos investissements.

Vous saurez quoi acheter, comment, et à quel prix.

Des études de marché vous révélant les gisements de forte croissance.

Vous apprendrez à valoriser votre patrimoine pour en tirer le profit maximal.

Des informations décisives des mois ou des années avant qu’elles ne deviennent publiques.

Et tant d’autres choses introuvables ailleurs.

Vous en aurez pour votre argent, dès votre première opération immobilière. Appliquez sérieusement mes conseils et vous gagnerez des centaines et même des milliers de fois le prix de votre abonnement. N’oubliez pas que la rentabilité s’apprécie aussi en fonction des économies réalisées, qu’on parle d’économies au sens strict ou de pertes évitées.

Ils ont lu Le guide pratique de l’achat immobilier. Qu’en pensent-ils ?

Mon offre se résume à mon credo : n’achetez pas n’importe quoi, n’importe comment, à n’importe quel prix et vous ferez de bonnes affaires.

Il est temps de parler prix.

Une année de conseils, d’études et de stratégies de premier plan vous coûtera 150 euros HT si vous achetez à travers votre entreprise. Si vous êtes un particulier, ajoutez 30 euros afin de remplir la gamelle de l’ogre de Bercy.

150 euros HT, c’est le prix à payer pour accéder à une information premium. La majorité se détournera de cette proposition tout à fait honnête. Tant mieux pour vous qui ferez le choix de vous offrir un avantage concurrentiel certain. Vous ne le regretterez pas.

À bientôt si vous voulez prendre une longueur d’avance sur la concurrence et réaliser les meilleures affaires du marché.

Votre dévoué,
Laurent Criado

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Club Investisseurs”