in

VTT offerts aux policiers pour patrouiller

Revue de presse – Du 20 juillet au 26 juillet 2017

Crédit photo : Pixabay

Sénart : Auchan offre des VTT aux policiers pour patrouiller

Nouvelle intéressante puisqu’il s’agit de la création d’une unité cycliste au sein du commissariat de Moissy-Cramayel-Sénart. Elle pourra patrouiller dans des lieux inaccessibles aux véhicules. Tant mieux pour cette présence accrue de policiers sur le terrain.

Plus inquiétant, les vélos et tout l’équipement offerts par Auchan. Jusqu’à aujourd’hui, j’imaginais, naïvement, que les impôts servaient justement à équiper nos forces de police avec l’objectif de ne pas avoir à s’en remettre aux financements privés…

Ce genre de pratique soulève donc une question épineuse : comment feront les citoyens qui subissent les cambriolages et qui ne pourront pas compter sur la généreuse donation d’une entreprise privée pour équiper la police locale ?

Et quelle sera la prochaine étape ? Un pétrolier qui offre le carburant aux patrouilles motorisées ou un constructeur automobile qui donne un véhicule ? Peut-être un couturier qui offre les tenues des agents…

Le Parisien

Châteauroux : trois cambriolages le même après-midi

Une cadence infernale pour, a priori, la même équipe qui a commis, en un seul après-midi, trois cambriolages. Butin : du liquide, mais également des bijoux, du matériel informatique, etc.

Trois cambriolages et trois modes opératoires différents. Pour le premier, la fenêtre de la maison de ville a été arrachée. Pour le suivant, l’escalade du mur du jardin, a permis de pénétrer par la fenêtre de la cuisine. Barillet de la porte arraché en ce qui concerne le dernier.

Je le répète souvent, mais la sécurisation d’un logement doit répondre à l’objectif d’éliminer tous les points faibles par lesquels un voleur peut pénétrer. Quand vous résidez en maison, la protection périmétrique et la détection d’une intrusion au plus tôt doit être la règle.

Je le rappelle aussi fréquemment, mais les fenêtres constituent plus d’une effraction sur trois. Un voleur cède toujours à la facilité en s’attaquant à l’ouverture qu’il juge la plus faible et la plus simple pour lui. Son ennemi, c’est le temps. Aussi, la sécurisation d’un logement consiste à lui faire perdre un maximum de temps pour qu’il jette l’éponge et passe à autre chose.

La Nouvelle République

Manche : 3 ans de prison pour un braquage de 340 € dans une boulangerie

A 18 ans, en vacances chez une amie, il décide de braquer une boulangerie de Saint-Martin-des-Champs, près d’Avranches, car sans le sou.

Muni d’une arme factice, il se rend à la boulangerie et exige la caisse. Dans un accès de courage ou d’inconscience, la boulangère ne s’est pas laissée impressionner et le ton est monté. Lors de cette lutte, le voleur en a profité pour s’enfuir avec la caisse.

Comme le mari de la boulangère a pu le voir se réfugier dans un bâtiment voisin, la police a pu le cueillir illico. Le butin s’élève à 340 €. Présenté en comparution immédiate au tribunal de Coutances, le prévenu a reconnu les faits. Apparemment très attaché à sa réputation de caïd, déjà condamné 6 fois par le tribunal pour enfants, il a écopé d’une peine de 5 ans de prison, dont 2 avec sursis et mise à l’épreuve.

Enfermer ce type d’individu est une bonne chose si l’on souhaite préserver un semblant d’ordre public. En revanche, que va-t-il se passer lorsqu’il sortira ? Cet individu semble avoir dépassé depuis longtemps le stade de la seconde chance et sa carrière de délinquant semble toute tracée. Quelle précaution prend l’Etat afin d’éviter la récidive ? Quelle politique l’Etat a-t-il mis en place pour dissuader un nouveau passage à l’acte ? Mystère.

Actu

Les faux policiers prétextent un cambriolage et dérobent 80.000 euros de bijoux et pièces d’or

Encore et toujours la même histoire : de faux policiers et, à la clé, un butin de 80.000 €.

Ces vols par ruse, ou à la fausse qualité, sont aussi nombreux, voire plus nombreux, chaque année que les cambriolages avec effraction. Et que fait l’Etat ? Il se tourne les pouces, comme d’habitude.

Pourtant, ces vols touchent très souvent les personnes âgées, intentionnellement choisies par les voleurs pour leur crédulité, leur faiblesse et les bas de laine dont elles disposent.

Dans mon guide anti-cambriolage, je traite aussi des vols par ruse et donne toutes les parades. J’encourage également à la prévention, en partageant cette connaissance avec vos parents, grands-parents, voisins, amis qui sont les proies de ces criminels. Il faut consacrer du temps à ces personnes fragiles pour leur apprendre les risques et les moyens de les éviter. Il faut qu’elles assimilent les solutions pour en faire des automatismes.

Europe 1

Ça vous a plu ? Dites-le !

0 point
Positif Négatif

Nombre total de votes : 0

Positif : 0

Pourcentage approuvés: 0.000000%

Négatif : 0

Pourcentage vote négatif : 0.000000%

Article présenté par

Entrepreneur et artisan depuis 15 ans, Laurent Criado est également fondateur du magazine leguideimmobilier.com et auteur du Guide pratique de l'achat immobilier et du Guide pratique anti-cambriolage.

[g1_socials_user user="1" icon_size="28" icon_color="text"]

Participez à la discussion !

Laisser un commentaire

Chargement…

Chargement…

Commentaires

commentaires

Changer de fenêtres

Changer de fenêtres : que faut-il savoir ?

cambrioleurs et stress

Penser aux cambrioleurs me fait stresser, alors j’évite ça