in

300 bouteilles de vins dérobées

Revue de presse – Du 06 juillet au 12 juillet 2017

Crédit photo : Pixabay

300 bouteilles de vin dérobées à Vaux-sur-Seine

Les cambrioleurs sont passés par une fenêtre de toit dans le but de dérober 300 bouteilles de vin entreposées dans la cave de la victime. Montant du butin : entre 70.000 et 100.000 euros, essentiellement des bouteilles de vin.

L’effraction par le toit est fréquente dans les cambriolages. La protection d’un logement doit faire l’objet d’une réflexion approfondie afin de sécuriser tous les points d’accès. Un seul point faible non traité et c’est toute votre stratégie défensive qui s’effondre.

Une stratégie efficace consiste à détecter et vous avertir au plus tôt d’une intrusion dans votre propriété. Vous pouvez alors ralentir la progression des intrus, dans la zone située entre la clôture et le bâtiment, et, de cette manière, ne pas leur laisser l’opportunité de tenter une effraction.

C’est ce que j’apprends à faire dans mon guide anti-cambriolage.

Le Parisien

Alerte aux vols par ruse: une série signalée à Toulon

Dans cet article, la police appelle à la prudence contre les vols par ruse. J’ai déjà poussé mon coup de gueule à ce sujet dans cet article.

Dans mon guide anti-cambriolage, tous les scénarios des voleurs « rusés » sont passés à la loupe. Objectif : mieux les comprendre afin de mieux les contrer. En sachant qu’ils suivent tous le même schéma. J’encourage d’ailleurs mes lecteurs à faire de la prévention et à sensibiliser les personnes les plus fragiles.

En ce qui concerne ces appels à la prudence, ils me dérangent car ils n’apportent aucune solution concrète. C’est bien d’exhorter à la prudence, mais concrètement que doivent faire les victimes ? Constater les délits sans apporter de solution, c’est verser dans le sensationnalisme. Et ce n’est pas ma vision des choses.

Var Matin

Mineurs isolés : le procureur de Nantes lance un cri d’alarme

Après Paris et Montpellier, c’est au tour de Nantes de subir la délinquance de très jeunes mineurs étrangers. L’article est inquiétant car c’est le procureur de Nantes qui lance un cri d’alarme. Or, la situation ne semble pas avoir de solution.

Comme il s’agit de très jeunes mineurs étrangers, sans domicile ni parents identifiés, ils sont arrêtés et relâchés aussitôt par la justice. En effet, cette dernière les confie à des foyers, mais les jeunes fuguent et repartent au charbon. Et ainsi de suite, en boucle.

Pour certains, en six jours, ils ont été arrêtés six fois ! C’est tout de même incroyable qu’en France, en 2017, il n’existe pas de solution viable, et efficace, à la délinquance des mineurs.

Quand un procureur de la République en vient à faire des déclarations sur son impuissance à résoudre un problème, c’est qu’il est suffisamment important pour avoir envie de mettre les bouchées doubles, non ?

France Bleu

Seine-Saint-Denis : les passe-muraille volent 50.000 euros au Leader Price

C’est un cambriolage minutieusement préparé dont a été victime le magasin Leader Price de La Courneuve. Les cambrioleurs sont passés par un parking condamné après avoir dessoudé les portes d’accès et percé le mur qui sépare le parking de la salle du coffre.

Apparemment très bien renseignés sur l’emplacement du coffre, ils ont mis la main sur plus de 50.000 euros en liquide.

Le hic, c’est qu’il n’existe ni politique de prévention, ni politique de répression à même de décourager ce type de délinquance. Si vous suivez cette revue de presse depuis le début, vous savez qu’il s’agit de l’activité criminelle la plus lucrative et la moins risquée. Même avec un casier judiciaire bien chargé, si l’auteur d’un cambriolage se fait prendre, les peines prononcées sont ridicules et non dissuasives.

Le Parisien

Le Puy-en-Velay : Ils percent une dalle béton pour cambrioler un bar-tabac

Les voleurs sont passés par les caves de l’immeuble afin de percer la dalle et accéder ainsi à l’établissement. Ils ont mis la main sur les cigarettes, des espèces et des jeux à gratter.

Comme les agences bancaires ne possèdent plus d’espèces, les malfaiteurs se rabattent sur des cibles possédant, a priori, beaucoup de liquidités faiblement sécurisées.

A ce petit jeu malsain, les grands perdants sont les commerçants.

L’Eveil

Ça vous a plu ? Dites-le !

1 point
Positif Négatif

Nombre total de votes : 1

Positif : 1

Pourcentage approuvés: 100.000000%

Négatif : 0

Pourcentage vote négatif : 0.000000%

Article présenté par

Entrepreneur et artisan depuis 15 ans, Laurent Criado est également fondateur du magazine leguideimmobilier.com et auteur du Guide pratique de l’achat immobilier et du Guide pratique anti-cambriolage.

Participez à la discussion !

Laisser un commentaire

Chargement…

Chargement…

Commentaires

commentaires

investissement locatif

Investissement locatif : comment être rentable ?

Course poursuite à Marchiennes

Course poursuite qui finit dans un arbre