actes de torture et de barbarie
Crédit photo : Pixabay
in

Seine-Saint-Denis : une enquête ouverte pour « actes de torture et de barbarie » après l’agression d’un buraliste

Revue de presse – Du 14 décembre au 20 décembre 2017

Seine-Saint-Denis : une enquête ouverte pour « actes de torture et de barbarie » après l’agression d’un buraliste

La scène est effroyable. Un gérant de bar-tabac séquestré chez lui avec sa femme, sa sœur et son neveu âgé de 2 ans et demi par 5 à 6 malfaiteurs cagoulés, armés et déterminés.

Sa femme et sa sœur sont frappées et ligotées. Lui est torturé. Son calvaire va durer trois heures. Les malfaiteurs lui versent de l’eau bouillante sur le visage. Ils lui écrasent les doigts à l’aide d’une pince. Objectif : lui extorquer les codes des alarmes de son commerce.

Les malfaiteurs ont tout raflé dans le commerce, le préjudice est estimé à plus de 30.000 €. Un montant qui semble bien dérisoire au regard de la scène d’horreur vécue par toute la famille. Je m’époumone à vous dire que le risque numéro 1 est d’ordre physique. Mais il se trouvera toujours quelque tartuffe pour me traiter de mariole sur la place publique…

FranceTV Info

Agde : un couple roué de coups lors d’un cambriolage qui a mal tourné

Encore ce fameux cambriolage qui tourne mal ! J’attends toujours la définition d’un cambriolage qui tourne bien. Se laisser détrousser gentiment, tout donner aux voleurs sans les froisser, leur servir un espresso ou leur proposer de piquer une bonne sieste avant de repartir, c’est ça un cambriolage qui tourne bien ?

Ici, le couple a été agressé sauvagement, en pleine nuit. Le mari a reçu un coup de tournevis en pleine main et la femme, rouée de coup, a le visage tuméfié. Tuméfié, c’est une trouvaille du journaliste pour dire que son visage est complètement déformé sous la violence des coups.

Le voleur a pris la fuite après que le mari a déclenché l’alarme. Le couple est traumatisé psychologiquement et physiquement. Butin de l’opération : que dalle. Comme quoi, on peut être cambriolé sans rien avoir à voler.

Si vous souhaitez vous protéger, je vous conseille d’acquérir au plus vite mon Guide pratique anti-cambriolage. Vous y trouverez tous les conseils pour vous protéger vous et votre famille et laisser ces criminels du bon côté de vos murs.

Midi Libre

Prison ferme après l’agression d’un octogénaire à Gradignan

Procès d’un cambriolage violent au tribunal correctionnel de Bordeaux. Deux prévenus étaient à la barre. Les faits ? Le cambriolage et l’agression d’un octogénaire en mars dernier. Agression très violente, la victime ayant été frappée à la tête avec la crosse d’une arme ou une matraque.

Grâce à de l’ADN laissé sur les lieux, l’enquête a permis de déterminer l’auteur des faits, déjà fiché.

Selon son fils, la victime n’est plus du tout la même depuis son agression.

Et la justice dans tout ça ? Une condamnation à 4 ans de prison, dont 3 avec sursis, pour le premier malfrat ; 4 ans de prison, dont 2 avec sursis, pour son acolyte. Sans commentaire.

Sud Ouest

Corbeil : les « voisins » des Tarterêts n’en peuvent plus des cambriolages

Les habitants d’une rue de Corbeil sont devenus la cible de cambriolages à répétition. Ils demandent des caméras de surveillance, la mairie leur répond que ce n’est pas prévu mais que les rondes de police municipale seront plus nombreuses. Du côté de la police, aucune constatation de hausse des cambriolages ou de quartiers plus touchés que d’autres. Conclusion : tout va bien. Et les habitants sont complètement livrés à eux-mêmes…

Voilà ce qui risque de se passer de plus en plus en plus souvent si vous comptez sur l’Etat pour assurer votre sécurité. L’Etat occulte le problème et se rend complice des cambrioleurs par son inaction et vous, contribuables, payez des impôts pour des services fantômes. Avec le sourire SVP.

Le Parisien

Octogénaire torturé, menacé d’un couteau, laissé sans connaissance: trois individus interpellés

Coups de pieds, de poings, menace de l’égorger avec un couteau. L’octogénaire est abandonné gisant dans son propre sang chez lui. Une longue enquête a permis de procéder à trois interpellations. La victime ? Salement amochée, elle est désormais handicapée.

Var Matin

Manche : elle meurt après un cambriolage avec violences

Une octogénaire de 85 ans est décédée onze jours après avoir subi un cambriolage. Son entourage explique qu’elle avait été « traumatisée » et que « son comportement avait changé ».

Voilà où nous en sommes après des années de démission de l’Etat. Nos anciens ne peuvent pas profiter d’une fin de vie paisible. Ils sont devenus des proies faciles pour des criminels de la pire espèce.

La Manche Libre

Ça vous a plu ? Dites-le !

0 point
Positif Négatif

Nombre total de votes : 0

Positif : 0

Pourcentage approuvés: 0.000000%

Négatif : 0

Pourcentage vote négatif : 0.000000%

Article présenté par

Entrepreneur et artisan depuis 15 ans, Laurent Criado est également fondateur du magazine leguideimmobilier.com et auteur du Guide pratique de l'achat immobilier et du Guide pratique anti-cambriolage.

[g1_socials_user user="1" icon_size="28" icon_color="text"]
clamecy

Cambriolage à Clamecy : le receleur se dit malchanceux à un « vide-caravane »

cambriolage sanglant

Cambriolage sanglant au Cannet